Le télétravail c’est chouette

Nécessité oblige, le travail devient incontournable pour beaucoup de salariés.

Certains le réclamaient pour pouvoir concilier leur vie professionnelle et familiale ou éviter des transports longs et épuisants.

D’autres le redoutent aujourd’hui car il les isole de leurs collègues et de leurs managers alors qu’ils ont besoin de soutien dans leur travail et de convivialité.

D’autres enfin y voient un moyen de prendre du recul et de s’extirper d’une ambiance pesante. Ils découvrent les vertus de l’autonomie, reprennent confiance en eux.

MAINTENIR LE LIEN

Le maintien du lien entre les acteurs de l’entreprise est la préoccupation majeure. Ce lien peut facilement être mis en place grâce aux nouvelles technologies : la visioconférence notamment.

Pour autant, la question reste la même. Comment motiver ses collaborateurs ? comment leur donner envie de s’impliquer dans leur travail ?

La réponse est toujours la même : en donnant du sens, en démontrant l’utilité de chacun et en ancrant la conviction que chacun participe à un projet commun.

Le rôle du chef d’entreprise et des managers est ici primordial. Il faut avant tout rassurer les salariés, ce qui n’est pas simple lorsque l’avenir économique de l’entreprise est incertain.

RASSURER LES SALARIES

Rassurer les salariés c’est sentir qu’ils ont besoin de soutien ou au contraire d’autonomie ; cela implique plus que jamais de bien connaître ses collaborateurs individuellement.

Le télétravail imposé par les circonstances peut être l’opportunité de mieux connaître les motivations profondes de ses collaborateurs, comment ils voient leur rôle et leur place dans l’entreprise, de clarifier leurs missions et surtout de renforcer la confiance en leurs capacités. C’est l’occasion de mieux communiquer.

Le risque le plus grand est que la confiance s’émousse avec l’éloignement du lieu de travail : confiance en soi, en son équipe et en ses dirigeants.

Du côté des dirigeants, l’éloignement physique des collaborateurs ne doit pas entraîner une méfiance quant à l’implication de ces derniers dans leur travail ni la tentation de les contrôler davantage. On le sait, le sentiment d’être surveillé et soupçonné de moindre implication influence négativement la performance des salariés.

Le télétravail doit être vécu comme une expérience nouvelle, l’occasion d’apprendre de nouvelles manières de travailler et d’en tirer des conclusions pour la suite, de combler la distension des liens qui existaient avant la crise sanitaire, de créer davantage de liens entre les acteurs de l’entreprise, leurs actions, leurs objectifs.

Si le télétravail est perçu avec conviction comme le moyen de créer, de renforcer, de fluidifier les contacts humains et les échanges d’informations, d’accorder davantage de confiance dans les capacités de chacun, il sera bénéfique pour tous : les salariés, les dirigeants d’entreprise et, à terme, les entreprises.

L’intervention d’un coach est alors précieuse pour soutenir les dirigeants et les managers dans cette mission.

Share This
× Je suis à votre écoute, appelez moi.